All for Joomla All for Webmasters
12 Adresse : 46, Avenue de Tunis - Z.I. Mghira - 2082 Ben Arous +216 79 408 408
Licence applicator
USA 1996-07-13
Le Meilleur
#1 En Tunisie
Numéro #1
Fournisseur dans la région
Brochure

Isolation thermique

L’isolation thermique

A l’inverse des métaux qui sont bons conducteurs de la chaleur, les isolants ne conduisent pas la chaleur. La résistance thermique d’un matériau isolant est d’autant plus élevée que son épaisseur est grande et que son coefficient de conductivité (lambda) est faible.
La résistance thermique, exprimée en m2K/W, s’obtient par la rapport de l’épaisseur (en mètres) sur la conductivité thermique (lambda) du matériau considéré.
Pour choisir un produit isolant ou d’isolation, on prendra en compte sa résistance thermique R qui figure sur l’étiquette du produit. Plus R est important, plus le produit est isolant.
Pour une garantie de la performance et de la qualité : choisir un produit certifié

Les certifications sont :

  • pour les produits isolants : ACERMI ;
  • pour les produits d’isolation : NF, CSTBat.
La certification ACERMI

La certification ACERMI des isolant complète le marquage CE de ces produits qui est obligatoire depuis mars 2003. Toutes les caractéristiques déclarées sont certifiées : elles sont à minima la résistance thermique avec la conductivité thermique, le comportement à l’eau, le comportement mécanique (et, selon les cas, la réaction au feu).
Pour choisir le produit isolant selon son application dans l’ouvrage, la certification ACERMI comporte les niveaux de caractéristiques selon les normes européennes ou selon le classement ISOLE qui donne d’aptitude à l’emploi du produit.

 

Les produits certifiés sont reconnaissables par l’apposition de la marque sur les emballages.
Les documentations des fabricants reprennent ces éléments et les explicitent pour offrir à l’utilisateur toutes les informations nécessaires pour un choix adapté à leurs besoins.

La certification NF ou CSTBat

Ces certifications s’appliquent aux matériaux d’isolation porteurs tels que le béton cellulaire, les briques ou le monomur terre cuite.

La résistance thermique du mur y compris le joint est évaluée et certifiée. Ces certifications comprennent les caractéristiques d’aptitude à l’emploi selon l’application dans l’ouvrage.

Construire une Maison : L’isolation thermiques

L’isolation thermique sera une de vos préoccupations majeures, pour votre future construction, pour des raisons économiques et de confort.
Plus votre construction sera située dans un climat froid (voir zone sur cette carte de France) ou avec des hivers rigoureux, plus il faudra veiller à faire une isolation de qualité.
De plus avec la RT 2000 un seuil minimal d’isolation doit être atteint.
Pour bénéficier d’une bonne isolation thermique, il est nécessaire de prendre en considération de nombreux paramètres.
Les principaux paramètres sont :
– La mise en place d’une isolation de qualité
Il faut isoler toutes les parois qui sont en contact avec l’extérieur.
– Les portes et les fenêtres sont responsables de 12% environ des pertes de chaleur.
– Les sols pour : 15% environ.
– Les meurs pour : 18% environ.
– Le toit pour : 30% environ
L’épaisseur devra ltre faite en fonction, des parois à isoler (murs, toiture, vide-sanitaire etc.), des performances à atteindre, ainsi que de vos objectifs.
– Une aération performante du logement (20% environ des pertes de chaleur).

Comme aujourd’hui les maisons sont très bien isolées, il faut veiller tout de même à être alimenté en air frais et non pollué, et surtout à évacuer l’humidité.

C’est le principe de la VMC (ventilation mécanique centralisée).
L’air neuf arrive par les pièces principales, l’air vicié lui est évacué par les pièces humides.
– Un chauffage performant.
– Une gestion efficace de l’énergie.
Réglez le chauffage en fonction de votre style de vie et de vos besoins.
Est-il nécessaire de chauffer votre habitation de la même manière la nuit que le jour, avec des enfants en bas âges ou des adultes, des personnes actives ou des retraités ?
Il faut donc veiller à bien gérer votre chauffage.
Une réduction de 1°C de la température dechauffage équivaut à 6% d’économie d’énergie.